Publicités

Voilà une question que j’entends souvent, que je me suis moi-même posée, et à laquelle nous peinons tous à trouver une réponse ferme et définitive.

En effet, deux écoles s’affrontent :

  • Celle des pratiquants qui ne sauraient en aucun cas terminer leur séance sans un retour au calme. Ces derniers avancent comme arguments une réduction des courbatures, une meilleure récupération, une conservation de la souplesse.
  • Celle de ceux pour qui c’est une perte de temps, voire un danger.

Où se cache la vérité ? Et pourquoi tant de contradictions au sein d’un même groupe, les sport addicts ?

Ce n’est pas bien compliqué à vrai dire, la confusion vient simplement du fait que la plupart des gens ne font pas la distinction entre un étirement et un assouplissement 😉

À partir de là, il devient très facile de répondre à chaque question et de démêler le vrai du faux concernant les arguments de chacun.

 

Étirement ou assouplissement ?

La différence ne tient pas dans les poses, qui sont sensiblement les mêmes, mais dans la durée pendant laquelle il faut maintenir la position.

L’étirement – 5 à 15s environ

souplesse étirement sport

Lors de l’échauffement qui précède une séance de renforcement musculaire, en plus d’un peu de cardio pour chauffer l’ensemble du corps, il est recommandé d’étirer les muscles qui vont être sollicités. Pour cela, des étirements de 5 à 10 secondes suffisent.

En fin de séance, il est très bénéfique d’effectuer un retour au calme composé de quelques étirements d’une quinzaine de seconde environ. Cela n’aura aucun effet sur vos courbatures, désolée de vous l’apprendre, par contre, cela va délivrer à vos muscles un message pour les autoriser à… se détendre. Je m’explique !

Quand vous terminez votre séance, vos muscles sont congestionnés. Le fait de vous étirer va leur indiquer qu’ils peuvent commencer à reprendre leur forme naturelle. De plus, cela vous garantit de conserver un minimum de souplesse, justement car vos muscles vont accepter de se rallonger, au lieu de seulement s’élargir.

Bien sûr, j’entends d’ici les bonhommes qui ne jurent que par un physique massif, et qui ont tendance à boycotter les étirements. Vous ne vous faites pas du bien les gars ! Car la souplesse est l’un des facteurs déterminant l’avancé du vieillissement de notre corps, et oui !

 

L’assouplissement – 30s à 20 mns, voire plus !

grand écart sportUn assouplissement a un seul et unique but, je vous le donne en mille : augmenter votre souplesse !

La plupart des gens n’en ont cure, et c’est essentiellement les pratiquants de certaines activités sportives nécessitant une grande souplesse (gymnastique, pole dance, yoga, danse,…) qui prennent la peine d’ajouter d’intenses séances d’assouplissement à leur routine.

Et c’est vraiment dommage ! Les bienfaits d’une flexibilité accrue sont nombreux :

  • ralentissement du vieillissement, si c’est pas beau ça !
  • réduction des maux de dos, et Dieu sait qu’on s’en passerait bien de ceux-là…
  • affinement des muscles, et donc du corps, tout ce qu’on aime <3
  • maintien d’une bonne posture, pour toujours avoir la classe au lieu de s’avachir dès qu’on peut.
  • plus d’aisance lors des galipettes, et possibilité de tester des positions intenses 😉
  • et pour finir, et non des moindres… pour crâner en se postant en train de faire des poses de malade sur Insta !

Pour débuter, il convient de maintenir chaque pose 30s à 1 mn. Une excellente s'étirer après le sportséance qui assouplira tout le corps peut ainsi être bouclée en une bonne demi heure. Les plus aguerris, et surtout les pratiquant de Yin Yoga, maintiennent leurs positions une vingtaine de minute ! Bien sûr, ce type de séance compte rarement plus de 3 ou 4 postures 🙂

Trêve de plaisanterie, pensez juste que nous naissons tous souples, et que la mort nous rend tous raides. Ok, ce n’est pas très gai, mais c’est la vérité. Donc pour vivre longtemps et en bonne santé, étirez-vous les amis, étirez-vous !

 

Quand faire ses assouplissements ?

JAMAIS après votre séance de renforcement musculaire. Lors d’une séance de renfo, vos muscles subissent des micro-déchirures dans la largeur, c’est ce phénomène qui produit les courbatures. Pendant la récupération, la fibre musculaire se reconstruit et vient combler les fissures, c’est ainsi que le muscle grossit.

Lors d’une séance d’assouplissement, le même phénomène se produit, mais dans la longueur, ce qui produit également des courbatures. Si vous étirez trop intensément un muscles déjà micro-fissuré, vous risquez la blessure !

Votre séance d’assouplissement doit donc être placée sur un jour différent, idéalement lors de votre jour de repos.

Si vous maîtrisez parfaitement votre pratique sportive et que vous isolez correctement les muscles travaillés en alternant séance haut et bas du corps, vous pouvez envisager d’étirer le bas quand vous êtes courbaturé du haut, et inversement. Mais il faut bien tenir compte de votre ressenti !

J’espère que cet article vous aura apporté les réponses escomptées 😉 Vous pouvez désormais planifier vos séances de la meilleure façon possible !

À très vite,

Shirley.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :